© Boskop

« Habitat urbain dense et individualisé » à Nantes par Boskop

© Boskop

La Nantaise d’habitations, maître d’ouvrage du projet, a lancé un concours en 2004 dont le sujet était « Habitat urbain dense et individualisé ». L’agence lilloise Boskop, composée de cinq architectes (Laurent Zimny, François Delhay, Sophie Delhay, Franck Ghesquière et David Lecomte), a remporté le concours. Le projet est en effet très intéressant, il fallait concevoir un modèle d’habitation individuelle, une alternative aux barres d’immeubles et aux lotissements. L’objectif est donc de densifier l’habitat individuel et de développer de manière horizontale les logements collectifs.

© Boskop

Il fallait bien sûr trouver un équilibre entre l’épanouissement du public, ainsi qu’un jardin secret annexé à un espace privé qui n’est autre que le logement. Aucun des espaces ne devait être secondaire, tous devaient être optimisés. De plus, comme l’Homme, le logement vit, s’adapte à de nouvelles situations, à de nouveaux besoins. Trois modèles de logement peuvent évoluer en taille.

© Boskop

La parcelle d’exercice se situe dans la ZAC de la Bottière Chênaie dans les quartiers Est de Nantes. Le terrain est en pente régulière de 5%. La parcelle sert de transition entre deux zones, le parc au Nord et le lotissement au Sud. Le projet est constitué d’un ensemble de 19 bandes de 55 mètres de longueur et de 4,60 mètres de largeur. Celles-ci alternent avec bâti-jardin et bâti-cour commune. Des venelles traversent toutes les bandes et distribuent l’ensemble des logements.

© Boskop

Chaque logement est constitué de pièces carrées proches de 15 m² car l’unité mathématique du projet présenté n’est pas le logement mais la pièce. La position de chaque pièce peut être différente, ainsi que son orientation, sa couleur extérieure et ses baies. Le jardin est le centre de l’habitation, il peut même être considéré comme la pièce principale de l’habitation, il est aussi le lieu d’entrée. On pourra ajouter des pièces « + » pour répondre à l’évolution des besoins de la famille.

© Boskop

Grâce au dénivelé du terrain, chaque logement conserve une vue, principalement sur des jardins maraîchers. On notera qu’une rivière empruntera le parc dans sa longueur. Dans le projet local d’urbanisme, il est prévu une médiathèque, ainsi que des habitations denses à l’Ouest. A l’Est, on retrouve des parkings recouverts par une toiture végétalisée répondant au problème de la ville, la rue donnant à ces garages est privée. En bas du terrain, sous les logements, se trouve un parking de 60 places complétant les besoins des locataires de ces logements.

  • Date d’étude : 2004
  • Date de livraison : 2009
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Email

Share this post

S'abonner

Une semaine sur deux, les derniers projets d’architecture.

3 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer