Première ligne de tramway à Angers.

© Lavigne-Chéron Architectes

© Lavigne-Chéron Architectes

La ville d’Angers s’est dotée d’un nouveau moyen de transport le 25 juin dernier, le tramway. Ce nouvel équipement qui traverse la ville d’Angers et d’Avrillé intervient parallèlement à de nombreux programmes de développement urbain. Actu-Architecture profite de cette occasion pour faire un état des lieux de cette ville qui est de plus en plus mise en avant pour son cadre de vie.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=mmUaJycPkew]

Le tramway a plusieurs atouts, c’est un transport rapide de proximité, en l’occurrence 57 000 personnes résident à moins de 400 mètres de la première ligne. Il permet de booster l’économie, on constate une amélioration de 30 % de l’activité commerciale dans les villes possédant un tramway. La construction de la ligne de tramway a également débouché sur de nouvelles constructions, le pont Confluences et le Centre de Maintenance par exemple. Une autre particularité de ce moyen de transport est son caractère environnemental, il réduit la circulation automobile et donc les émissions de gaz carboniques. Afin de faciliter l’identification des stations, une voix différente nous indique l’arrêt alternant voix masculine et féminine.

© Actu-Architecture

© Actu-Architecture

La métropole angevine qui compte 283 000 habitants a choisi de desservir la ville d’Avrillé en amenant les douze kilomètres de rails jusqu’à cette localité. Ce choix se justifie par la création d’un nouveau quartier au nord-est d’Angers et du Parc Terra Botanica. Ce parc d’attraction et d’animation comprend 40 activités dédié au végétal développé sur 51 hectares. Un espace commercial circulaire de 71 000 m² viendra se greffer dès 2012, dédié à l’ameublement, son enseigne phare est Alinéa, principal concurrent d’Ikea. Une station (en photo ci-dessus) a été spécialement dessinée afin de ne pas occulter le parvis de la Chapelle.

© Actu-Architecture

© Actu-Architecture

Le nouveau éco-quartier Mayenne-Capucins s’implante sur le dernier espace non urbanisé de la ville d’Angers et l’ancien aérodrome. Quelques 10 000 logements sont en construction. Le projet se divise en deux opérations, le Plateau de la Mayenne (137 hectares) avec le parc Terra Botanica et le Plateau des Capucins (104 hectares). C’est au minimum 20 000 nouveaux habitants qui vont s’installer, de nouveaux équipements publics viendront s’associer à ce projet. La ville d’Angers annonce la construction (ou le transfert) de six groupes scolaires, un collège et/ou un lycée public, une résidence pour personnes âgées, une école d’ingénieur (ESEO) actuellement en construction avec les plans de Frédéric Rolland, ainsi que d’autres équipements tels que des crèches, gymnase, stades etc. La cité éducative Nelson-Mandela de GPAA sera livrée à la rentrée 2012. Un centre aqualudique ouvrira ses portes en septembre 2013, il est l’oeuvre de l’architecte Jean Guervilly.

© Actu-Architecture

© Actu-Architecture

À la fois moteur dans la ligne de Tramway et symbole architectural du plateau de la Mayenne, le cabinet international de Fréderic Rolland a reçu la mission de concevoir le Centre de Maintenance. A la sortie des 1 800 mètres de tranchées couvertes de l’autoroute A11, un bâtiment scintille à la lumière du soleil. Le centre héberge les locaux techniques pour les 17 rames de tramway ainsi d’un pôle d’entretien pour la flotte de bus. L’objectif des architectes fut de concilier l’intégration du projet dans le site ainsi que de dégager l’image propre au lieu un équipement technique. Le programme offre une certaine évolution possible, demandé par le maître d’ouvrage.

© Actu-Architecture

© Actu-Architecture

Symbole fort de cette première ligne de tramway, le pont Confluences dessiné par les architectes Lavigne-Chéron marque la liaison des deux rives de la ville. Long de 390 mètres pour 17 mètres de large avec 2 000 tonnes d’aciers, le pont enjambe la Maine d’un seul pas, de 270 mètres. Outre l’enjambé la rivière, le pont franchit la voie sur berges, ancienne A11. Cette voie devrait disparaître au profit d’un boulevard avec la réappropriation des berges par les Angevins. Les architectes ont également aménagé le parvis du Multiplex Gaumont connecté avec le pont grâce à un escalier traversant le tablier. Le pont a reçu le prix de l’aménagement urbain 2010 au palmarès de la mobilité.

© Actu-Architecture

© Actu-Architecture

La ligne traverse le campus universitaire Saint-Serge avant de rentrer dans le centre-ville Angevin. Cette traversée a été l’objet d’innovation technique, en effet pour garantir une sécurité optimum et respecter le paysage urbain, le tramway se dote d’une alimentation par les rails. Seule la ville de Bordeaux possédait un tramway avec alimentation par le sol. Le tramway Angevin améliore cette technique puisque celui-ci est doté d’une triple alimentation évitant tout risque de panne du fait de la forte pente de la Place Molière à la Maison Bleue. La place du Ralliement, lieu de rencontre culturel et de rassemblement a connu de nombreux travaux de restructuration. La place conserve son parking souterrain, les accès s’effectuent désormais depuis les rues. La place est entièrement piétonne, une nouvelle fontaine arbore la place ainsi que la station de tramway placé au centre.

© Actu-Architecture

© Actu-Architecture

Les différentes bifurcations des rails au Boulevard Foch et à proximité en dit long sur le projet de la ligne B. D’autant que de nombreux bâtiments de la ligne 1 de bus sont en ravalement de façade. Celle-ci partira de la ville de Beaucouzé, desservira le campus Belle-Beille, la Gare SNCF, le quartier Montplaisir, le terminus de la ligne n’est cependant pas encore fixé.

© Actu-Architecture

© Actu-Architecture

Comme toute ville française, Angers possède des quartiers dits « sensible ». En l’occurrence on peut citer le quartier de la Roseraie, quartier construit en hâte ou encore le quartier de Montplaisir. Depuis quelques années la ville a engagé de nombreux programmes de rénovation dans le quartier de la Roseraie, un objectif, oublier l’idée de barre et de tour souvent associé à l’insécurité. De nombreuses tours ont donc été détruites pour laisser place à des ensembles immobiliers de cinq à six étages. Les barres sont quant à elles remodelées, des loggias se greffent sur les murs extérieurs, des cages d’escalier en avant par rapport à la façade. Les logements sont isolés par l’extérieur. Autant de rénovation qui ajoutée à l’aménagement urbain autour de la ligne de tramway participe à la valorisation du quartier. Ces travaux se propagent actuellement au quartier de Montplaisir, comme vous avez pu le constater avec les logements sociaux du Studio Bellecour. Une interrogation peut naître, à quel prix sont ces logements dits sociaux ? Et un regret, la rénovation urbaine se limite aux façades sans se préoccuper de l’intérieur des logements.

© Actu-Architecture

© Actu-Architecture

La ville d’Angers soigne son image, il n’est pas rare de rencontrer un local électrique comme celui en photographie ci-dessus. Ce type de projet témoigne de l’implication de la ville dans son développement. Elle a de nombreux projets. Le projet Gare+ prévoit la construction de 65 000 m² de bureaux, 20 000 m² de logements (200 à 250) ainsi que 4 500 m² dédié aux commerces ; le principal lot a été confié à Jacques Ferrier. Le Biopole mis en services cette année est un centre de valorisation des déchets HQE dessiné par l’atelier de Frédéric Rolland.

© Actu-Architecture

© Actu-Architecture

La ville devrait se doter d’un nouveau Centre des Congrès dont le permis de construire est prévu pour l’année prochaine. Ce nouvel équipement comprendra un auditorium de 1 500 places, un hôtel de 150 chambres de trois étoiles et un parking de 200 places. Le projet s’implantera à côté du Théâtre Le Quai dessiné par AS.Architecture-Studio, un budget de 54 millions d’euros HT pour une surface de 25 770 m² est fixé par la mairie. Ce bâtiment en vis-à-vis avec le Château des Ducs d’Anjou devra mesurer entre 34 et 55 mètres de haut, sa livraison est prévue pour 2016. Le groupement lauréat sera connu à la rentrée 2012 après une présélection de trois équipes.

© Actu-Architecture

© Actu-Architecture

Le sud de l’agglomération n’est pas épargné par les projets. La ville de Trélazé se dotera en 2013 d’une nouvelle salle multifonctionnelle de 6 598 places dessinée par le cabinet Bernard Chinours. L’ouverture en novembre 2009 d’un parc d’activité de 25 hectares dédié au sport avec 25 000 m² d’espace commercial dont Décathlon en enseigne phare. Le village Oxylane (Décathlon) propose plusieurs activités comme un parcours VTT, de courses à pieds, d’équitation. Le second pôle commercial de la ZAC sera quant à lui orienté vers la culture et la restauration comprenant un cinéma de six salles, des restaurants, des jeux, un centre de balnéothérapie.

© Actu-Architecture

© Actu-Architecture

Centre de Maintenance du Tramway

  • Maître d’oeuvre : Atelier Rolland & Associés
  • Maître d’ouvrage : Angers Loire Métropole
  • Date de concours : juin 2005
  • Date de livraison : décembre 2009
  • SHON : 16 472 m²
  • Budget : 22 872 000 € HT
  • Photographies : Actu-Architecture

Pont Confluences

  • Maître d’oeuvre : Lavigne-Chéron Architectes
  • Maître d’ouvrage : Angers Loire Métropole
  • Localisation : Angers, 49, France
  • Bureaux d’études : EGIS JMI
  • Longueur : 390 mètres
  • Début du chantier : juin 2008
  • Date de livraison : 11 octobre 2010
  • Budget : 23 000 000 € HT
  • Photographies : Lavigne-Chéron, Actu-Architecture

Laissez un commentaire

Vous devez être connectés afin de publier un commentaire.

Partagez
WhatsApp
Partagez
Email